7.Parade invisible


Nahmloo aimait passer de longs moments à contempler les subtils jeux d’ombres et de lumières que la forêt lui offrait, et il les contemplait particulièrement à travers l’étrange parade transitoire du jour et de la nuit.
Il remarqua ainsi que ces lieux le renvoyaient à la substance de ses rêves.

 

Voyez ce qu’il percevait en accélérant un peu le temps…


parade
(Musique : Susumu Hirasawa « Parade »)

Cette entrée a été publiée dans 40 jours..., Nahmloo. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 7.Parade invisible

  1. Camilleuh dit :

    Woah, c’est magnifique !! *_*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *