Jour13 : un compagnon de cellule

Ce contenu a été publié dans 40 jours.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Jour13 : un compagnon de cellule

  1. step dit :

    monkey : j’aurais pu prevenir que la citadelle était survitaminée… ya un truc qui a changé depuis l’année dernière. ça craint.

    Puis quelle idée d’écouter le premier plan de mobi haha \o/

    bon…
    reflechissons ! doit yavoir un moyen de ruser

  2. Bleux dit :

    deuxieme commentaire d’ habitude je ne fait que survoler ce genre de site mais la…cette musique…sa peux paraitre bizare mais j’adore^^. Continu comme sa et désolé pour l’autre poste enflammée des que je vois ce genre de dessein tout de suite sa fait tilt *tilt*

  3. KoviS dit :

    Il s’est fait emprisonner aussi ??
    :x

  4. Bin quoi ?

    J’t’avais dit que je serais à toi dans quelques instants…

    Pour les gardes, c’est vrai qu’ils avaient l’air d’en vouloir ! On dirait qu’ils l’ont eu un peu mauvaise que tu les ais esquivés si facilement l’année dernière.

    Sinon, un plan, oui, j’crois bien en avoir un (tu penses bien que je me suis pas jeté dans la gueule du tigre sans plan de secours).
    Tu te rappelles d’une histoire de quand on était enfant, ou les héros sont enfermés dans une citadelle, mais qui réussissent à s’évader accidentellement une nuit de pleine lune, quand l’un d’entre eux, à la queue de singe…

  5. PS : Claaasse comment tu m’as dessiné, haha ,merci !

  6. step dit :

    cool tu peux te transformer en singe géant incontrolable ?
    ça peut nous aider wé ! attend je demande à sâmaya c’est quand la prochaine pleine lune.

  7. step dit :

    bon ça va c’est le 20 avril… ya juste à patienter un ptit peu finalement. au pire il suffirait de créer une lune artificielle \o/

  8. Moui…

    Sauf que le coup de la pleine lune, c’était de la vulgaire contrefaçon made in Japan.

    Moi, mon maître m’a appris à le faire quand je veux !

    D’ailleurs, tu ferais mieux de sauter dans ma main et couvrir ton oeuf, passque…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.