2.Le vent du réveil


Une voix lointaine se fit entendre et délogea l’enfant de sa torpeur.
C’était la Déesse.

Elle lui offrit une dernière vision sur la palette de couleurs vivantes du Rêve…
avant que celui-ci ne s’évapore.

vent du reveil
(Musique : Shpongle  « Nothing is something worth doing »)

Cette entrée a été publiée dans 40 jours..., Nahmloo. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 2.Le vent du réveil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *